Le blog de prog

Chaud, chaud le Calibro (dans l'espace)

On avait pas vraiment eu de nouvelles de la formation milanaise depuis leur reprise / remix du Sabotage des Beastie Boys. Les voici qu'ils reviennent en novembre avec un nouveau disque digne d'une science-fiction série Z hésitant entre la fin des années 70 et le milieu des années 80.

[Critique] Mansfield TYA - Corpo Inferno (Vicious Circle, 2015)

4e opus du duo nantais Mansfield TYA, alliage de voix, mélange du souffle Baroque, de puissance électro, de finesse des cordes… Dans ce fragile creuset se forgent à l’énergie, la noirceur mais aussi la contemplation, la provocation et un entrelacs de sentiments exacerbés et d’images poétiques...

[Critique] Nat Birchall - Invocations (Jazzman, 2015)

Encore une trouvaille de la maison Jazzman. Probablement un saxophoniste s'étant perdu dans toutes ces émules de Coltrane de la fin des années 60 / début 70. Quoi !? Cet album vient de sortir ? Arrêtez de me mentir !

[Critique] The Sorcerers - The Sorcerers (ATA Records, 2015)

On ne sait pas si le groupe tire ses origines du film anglais de 1967, mais si c’est le cas, il porte bien son nom. Dès la première pièce, on croirait entendre le croisement machiavélique entre les grooves sombres du Budos Band et un certain éthio-jazz des bars d’Addis-Abeba...

Pages

S'abonner à RSS - Le blog de prog